Vous trouverez ci-dessous le compte rendu de l’audience accordée par M. le SGAR NA pour l’interroger sur les solutions qu’il compte apporter pour répondre aux difficultés rencontrées par les services du SRIAS (Section Régionale Interministérielle d’Action Sociale) et par vos représentant.es depuis le passage en grande région voulue par l’état. C’est une des conséquences de cette réorganisation territoriale qui impose une région trop grande pour justifier des économies de bouts de chandelle qui détruisent les capacités des services à assurer leurs missions tout en maltraitant les personnels. C’est le cas ici, même si comme le reconnait le SGAR c’est le cas ailleurs, et c’est inacceptable alors que les militant.es et les agent.es du service travaillent et s’investissent pour que soient offertes les meilleures prestations possibles aux agent.es. Ces prestations sont nécessaires et sont un droit qui doit être défendu (crèche, logement d’urgence, restauration, accès à la culture et au loisir…) . La FSU continuera de réclamer que les moyens humains et financiers suffisants, respectueux des conditions de travail des agent.es et des militant.es, soient donnés afin que l’état-employeur joue pleinement son rôle auprès des personnels qui s’engagent tous les jours auprès de la population pour l’intérêt général et les services publics.

Compte rendu Audience intersyndicale SRIAS du 31 aout 2022

Préfecture de Bordeaux. 

Présents au titre de l’administration de la préfecture : SGAR/ Monsieur Amoussou Abdele Patrick,

Madame Julie FREDEFON Casep (Conseiller action sociale et environnement professionnel) et Madame Régine Leduc adjointe SGAR.

Etaient présentes les deux présidentes élues : Yolaine Rouault (FSU) en présentiel et Christelle Rat en visio

Pour la FSU : Sylvie Gachenard en présentiel et Clément Vernedal en visio

Ouverture de  l’audience à 15 heures.

Points devant être abordés :

A-Moyens humains mis en place par la préfecture pour la gestion de l’action sociale interministérielle sur la NA

B- Gestion du logiciel CHORUS : Moyens humains, remboursements des frais de déplacements des représentants des personnels et des présidentes. Rentrée dans chorus des AE et CP pour les prestataires. Paiements des prestataires.

C-Formation et tuilage des personnels sur ces postes techniques : Correspondante administrative et CASEP.

D-Organisation des plénières sur d’autres lieux que Bordeaux.

A/ Introduction de la FSU :

Remerciements auprès du SGAR pour avoir fourni rapidement du matériel informatique et des téléphones portables en Avril 2022 pour les deux présidentes suite à la demande des OS.

Remerciement pour avoir répondu rapidement à notre demande d’audience et avoir mis à disposition une salle à la préfecture où la visio pouvait se faire.

Présentation de la Nouvelle Aquitaine :

 Passage de trois régions à une seule grosse région NA : regroupant 12 départements. Distances différence de territoire et géographique. Rappel l’INSEE catégorise 12 paysages répertoriés la particularité de la NA est de regrouper ces douze variétés sur le territoire. Autrefois sur les trois anciennes régions il y avait trois CASEP et trois correspondantes administratives.

Depuis le regroupement en grosse région NA nous avons les mêmes moyens que la région Bretagne qui regroupe 4 départements : Une seule Casep et une seule correspondante administrative !

Rappel des difficultés des derniers mois :

Suite au départ à la retraite de la CASEP en Février. Il, y a eu une vacance de poste pendant plusieurs mois . Madame la nouvelle Casep a été recrutée au 1 Juin 2022. Quid du tuilage et de la formation sur ce poste spécifique ?

-Madame la correspondante administrative part au 1 septembre, qu’en est–il de son remplacement ? Si personne n’est recruté comment la SRIAS peut-elle continuer à fonctionner ?

Rappel : lors du congé de maternité de Madame la correspondante administrative cette année, quatre mois absente, il n’y a eu un remplacement d’une vacataire qu’un seul mois. La Srias et le travail des deux présidentes ont été fort décuplés à cause du non remplacement des personnels.

 B-L’absence des personnels pose problème également sur la gestion de chorus pour deux choses :

Les représentants des personnels ne savent pas à qui s’adresser pour régler différents problèmes. Nous ne savons pas qui est la personne qui valide et l’ordonnateur. Il nous faudrait ces noms rapidement pour régler quelques difficultés. Par exemple pour des frais de route indiquant un trajet fait avec deux modes de locomotion. Un seul a été pris en compte ce qui réduit considérablement la note de frais dû.

Le manque de personnel pour la gestion de chorus risque d’amplifier les difficultés pour régler les factures des prestataires pour les loisirs et la culture !

Réponses et propositions du SGAR sur ces points.

Il propose de voir avec Madame la directrice de la PFRH de voir comment les services de la préfecture peuvent s’organiser pour pallier à l’absence d’une correspondante administrative dans l’attente d’une candidature sur ce poste et le pourvoi de ce poste.

Proposition est faite que trois noms soient proposés dès lundi prochain pour répondre ponctuellement aux besoins de la SRIAS : pallier l’absence pour le logiciel chorus, répondre aux demandes et questionnements etc..

La FSU souhaite suite à cette proposition que les tâches soient attribuées aux noms donnés afin que les présidentes et les représentants des personnels puissent savoir à qui s’adresser au besoin. Il n’est pas possible ni entendable que toute la gestion revienne aux deux présidentes élues. De toute façon, elles ne peuvent gérer CHORUS. Précision est faite que par jour la SRIAS reçoit entre 60 et 150 appels téléphoniques.

Réponse du SGAR : La SRIAS n’est pas désavantagée au regard des autres services de la préfecture où il manque aussi des personnels. Concernant le fonctionnement de Chorus les différents ministères continuent à faire remonter les difficultés, certaines corrections sont en cours.

La FSU et les autres OS ont insisté sur le besoin en personnel et réclame a minima 2 Correspondantes administratives et deux CASEP au regard des besoins et de la taille de la grande région NA.

Le SGAR entend cette demande mais revient aux textes et en l’état actuel ce n’est pas possible, il rappelle que la DGAFP utilise les moyens du ministère de l’intérieur et aimerait que chaque ministère participe au fonctionnement de l’action sociale interministérielle.

La FSU propose que l’offre d’emploi de la correspondante administrative soit diffusée auprès des ministères en plus que de sa parution sur la BIEP.

C- Arrivée de la Nouvelle CASEP formation et tuilage.

Demande des OS à ce qu’il y ait un tuilage systématique pour les personnels qui arrivent sur ces postes si spécifiques.

Les Casep s’occupent de l’aspect juridique  et administratif des offres de marchés sur les crèches, la restauration inter administratives et les logements.

Le SGAR rappelle que les fonctionnaires d’état et le fonctionnement des postes ne donnent pas lieu à ce que l’on appelle des tuilages. Il rappelle que la directrice de la PFRH a proposé que dans quelques temps la CASEP fasse une semaine de formation avec une autre CASEP sur une autre région.

La FSU a renouvelé sa demande d’avoir deux CASEP sur la NA au regard de sa taille.

La FSU a porté également la demande de l’ensemble des OS pour que les plénières se fassent en alternance sur Bordeaux et sur d’autres villes (Limoges et Poitiers, Pau) afin que ce ne soit pas toujours les mêmes qui se déplacent ; mais à condition également, que le quorum soit atteint et que l’administration demande a ses personnels d’être présents.

Arrêt de l’audience à 16h30

Pour la FSU

Sylvie Gachenard